Un engagement de coeur

Roland Masson a décidé, lorsqu’il a arrêté ses activités professionnelles, de s’engager comme bénévole auprès de la Fondation.

23/10/2013 | Crédits photos : DR FAP

Principal clerc de notaire dans une étude parisienne puis permanent auprès d’une fédération syndicale, Roland Masson décide, lorsqu’il arrête ses activités professionnelles, de s’engager comme bénévole auprès de la Fondation, « un immense laboratoire d’idées menant des expériences sur le terrain pour lutter contre l’exclusion ». Roland Masson assiste le service Gestion du Patrimoine Immobilier dans les ventes d’immeubles dont la Fondation Abbé Pierre hérite. Il assure aussi le calcul et l’encaissement de fermages.

Un bénévolat qui lui permet de rester proche du milieu qui fut le sien, tout en portant les valeurs humanistes et solidaires de l’abbé Pierre. « C’est un véritable engagement de coeur auprès des sans-logis, avec le souci permanent d’interpeller les acteurs politiques afin qu’ils n’oublient jamais les plus pauvres. »