L'humour en grand format pour dénoncer l'exclusion

Samedi 17 octobre, journée mondiale du refus de la misère, la Boutique Solidarité et la Pension de famille d'Angoulême s'affichent dans la ville pour dénoncer l'exclusion.

08/10/2015

Une exposition de photographies pleine d'humour destinée à sensibiliser le public sur l'exclusion, c'est ainsi que les personnes accueillies et résidantes à la Boutique Solidarité "L'éclaircie" et  d'Angoulême ont choisi de prendre part cette année à la Journée mondiale du refus de la misère.

Sur les places du Champ de Mars et Saint Martial, en plein centre-ville, une dizaines de photographies, noir et blanc ou couleur, illustrent le quotidien des personnes à la rue ou en grande difficulté d'insertion. Des situations banales, des scènes de la vie quotidienne dont on perçoit toute la signification et l'importance dès que l'on est en situation de grande précarité...

Marquer les esprits grâce à l'humour, en détournant des clichés, des publicités ou bien encore des tableaux célèbres (Les glaneuses, de Millet), c'est ainsi que le projet a pris forme il y a plus d'un an, en avril 2014.

À l'origine, il était destiné à la Boutique Solidarité qui fêtait ses 20 ans, en décembre dernier. Mais devant le succès du projet et de l'atelier-photo créée pour l'occasion à l'accueil de jour, l'exposition photographique a été présentée au festival "C'est pas du Luxe !" fin septembre, à Apt, avant de se retrouver aujourd'hui affichée à Angoulême.

Avec cette exposition, les résidants de la Pension et les personnes accueillies à "L'éclaircie" ont prouvé, une fois de plus, que de tels lieux d'accueil et de telles structures permettent de faire des rencontres et d'amener des personnes très fragilisées à s'investir dans des projets culturels.
 

"Le ramassage des patates, À l'image du tableau de Millet, a été un moment fort"

Sébastien, animateur social à la Pension de famille et passionné de photos, a pris en charge l'atelier tout au long de l'aventure :

"L'atelier-photo n'était jamais programmé à l'avance, je venais à la Boutique et pendant deux heures, ceux et celles qui voulaient y participer, se joignaient à moi. On a fait des photos en extérieur et petit à petit, on a travaillé sur des idées différentes, en associant des personnes accueillies à la Boutique et des résidants de la Pension de famille.

Le moment le plus fort, pour moi, c'est la première photo. Le ramassage des patates dans le champ où nous étions allés d'abord pour donner un coup de main à la Banque alimentaire... Se mettre en scène, jouer avec sa propre personne et sa propre image, ça a tout de suite impliqué les participants et bien fonctionné."

Aujourd'hui, "L'éclaircie" propose un calendrier regroupant toutes les photos de l'atelier. Vendu 5 euros, il financera la création du prochain et peut-être la mise en place d'un nouvel atelier... Au total, sur la première année, une quinzaine de personnes (5 accueillis de la Boutique Solidarité et 10 résidants de la Pension de famille) ont suivi ce projet artistique et culturel.

 

Lakhdar, l'autre Georges Clooney

À 64 ans, lakhdar a le sourire aux lèvres quand il répond aux questions. Il fréquente la Boutique Solidarité "L'éclaircie" depuis 11 ans maintenant. La photo du calendrier "What else ?" qui rappelle celle d'une marque connue avec l'acteur Georges Clooney, c'est lui !
"J'ai été très content d'être pris en photo avec mon café. Pour moi, le café, c'est un moment très important dans ma vie. Je viens presque tous les matins pour le café à la Boutique. J'y retrouve mes amis. Aujourd'hui, j'ai un logement et je cherche du travail, mais je continue à venir ici, c'est un lieu que j'aime beaucoup.
Quand je suis rentré en Algérie cet été pour les vacances, tout le monde m'a félicité pour la photo. Je ne connais pas Georges Clooney, je ne savais pas qu'il était célèbre. En tout cas, moi, je trouve que les photos que nous avons faites sont vraiment belles."
Lakhdar n'a jamais vu la publicité à la télévision. Mais en tout cas, demain, journée mondiale de la misère, il sera heureux de se voir affiché en pleine ville, à Angoulême, avec tous les autres amis de la Boutique qui ont participé à cette belle aventure...

Si vous souhaitez vous procurer le calendrier 2015, c'est ici !