Pension de famille d’Angers :
 des résidents apprennent la photographie

Quatre jours pour découvrir comment utiliser un appareil photo, pour porter son regard sur le monde et... révéler des talents cachés.

09/09/2013

Ils étaient cinq personnes, hommes et femmes âgés de 23 à 60 ans à participer au stage de photographie animé par Ljubisa Danilovic, photographe professionnel et financé en partie par la Fondation.

En juillet dernier, les 4 résidents de la Pension de famille de La Cordelle ont bénéficié d’une petite semaine d’immersion dans un univers jusqu’ici inconnu pour ces personnes fragilisées pleines de sensibilité.

Appareils photo autour du cou, les volontaires n’avaient plus qu’à laisser libre cours à leur imagination

Dans les rues de la capitale angevine, Ils ont pu découvrir l’expression par l’image. Un stage intense, alternant théorie et pratique, avec un « débriefing » quotidien pour finir par choisir, le dernier jour, les images, les photos qui ont trouvé place dans leur livre.Un objet artistique symbolique où se trouvent leurs noms et leurs clichés.

“C’est la première fois que je réalisais quelque chose qui va laisser une trace... Dans 30 ans, le livre sera toujours là ! Il n’y a pas que les artistes qui laissent une trace, il y aussi les gens comme nous... Je suis vraiment heureuse d’avoir vécu cette expérience. J’ai pris la nature en photos, j’ai montré cela à mes petits-enfants, j’étais fière.”
Une résidente ayant bénéficié du stage, dans une autre Pension de famille, à Compiègne.

En juin 2014, le travail artistique des résidents sera mis en valeur lors d’une exposition en partenariat avec un lycée d’Angers. Les photos seront vendues au profit d’un orphelinat en Inde.