Dans l'Eure, une femme retrouve un logement salubre après 15 ans.

Depuis janvier dernier, Mme M, 50 ans, vit à nouveau dans un logement sain et sans danger après avoir vécu 15 ans dans des conditions indignes.

15/06/2015 | Crédits photos : ©LjubisaDanilovic

 

La maison familiale en colombages est située dans une petite commune de quelque 840 habitants, à Saint-Germain-la-Campagne, sur un terrain de 3 000 m2.  Pour traiter l'insalubrité du bâtiment, des travaux de rénovation ont débuté en 2013 pour s'achever en décembre 2014. Dans un premier temps, il a fallu isoler une partie de la toiture, refaire les colombages en mauvais état ainsi que l'électricité défaillante. Puis assurer des conditions de vie confortables en aménageant une unité de vie adaptée à la propriétaire qui vit seule.

Pendant toute la durée des travaux, Mme M. est restée sur place, la Mairie lui ayant prêté un poêle à bois et fourni des stères pour assurer le chauffage de la partie habitée pendant l'hiver. La propriétaire vivait dans ce logement insalubre depuis 2005. Un seul poêle chauffait l'ensemble de l'habitation dont la vétusté avait provoqué un début d'incendie il y a quelques années.

C'est la propriétaire elle-même qui a fait la démarche de rencontrer l'association "Habitat et Développement 27", qui tient chaque semaine une permanence à Thiberville, à 15 km de la commune. L'association apporte aux propriétaires privés un ensemble de services, qu'il s'agisse d’aide à l’amélioration de l’habitat ou d'expertise technique.

Dans le cadre de son programme "SOS Taudis", la Fondation a été sollicitée par "Habitat et Développement 27" et a participé au financement des travaux. La Mairie de la commune est également intervenue dans le montage du projet, soutenant l'association afin que les entreprises interviennent rapidement sur le chantier. Compte tenu des ressources très modestes de l’occupante (RSA), il a fallu deux ans de travail sur ce dossier avant le début des travaux. Compte tenu des ressources très modestes de l’occupante, seule la surface nécessaire à des conditions de vie dignes a été rénovée entièrement.

Désormais, Mme M. occupe une partie de la maison confortable et sûre comprenant une chambre, une salle de bains, une pièce de séjour et une cuisine. Un changement total de vie a commencé pour cette femme qui n'avait ni eau chaude ni chauffage il y a encore peu de temps...