Vous êtes ici :

Espaces conseil « Faire » : la Fondation Abbé Pierre présente un bilan alarmant du guichet unique de la rénovation énergétique

40 % d’appels non-décrochés, 62 % des contacts établis sans obtenir de conseils, des délais de réponse à rallonge, de multiples renvois avant d’obtenir un conseil, des guichets difficiles à trouver, des conseils qui oublient certaines aides et n’incitent pas toujours à aller vers des rénovations ambitieuses.

D’après une enquête inédite menée par la Fondation Abbé Pierre entre mars et juillet 2021* et publiée à l’occasion de la Journée de lutte contre la précarité énergétique, le réseau d’espaces conseil « FAIRE », guichet unique créé en 2018 pour guider les particuliers dans leurs travaux de rénovation, semble être aujourd’hui en crise et présente de multiples carences.

Pourtant, l’information et l’accompagnement des ménages sont indispensables pour inciter les ménages à se lancer dans des travaux et développer le nombre de rénovations entreprises. Ce service grand public « Faire », qui se veut être une réponse efficace aux enjeux sociaux et humains de la rénovation énergétique, se révèle sous-dimensionné pour accompagner la montée en puissance nécessaire pour lutter contre la précarité énergétique.

La Fondation Abbé Pierre appelle à soutenir et étoffer ce réseau indispensable, afin d’accompagner de A à Z les ménages, de manière simple, gratuite et neutre, vers des rénovations performantes. La transformation annoncée du réseau « Faire » en « France Rénov » devra tirer les leçons de notre enquête, pour former et recruter davantage de conseillers, dont le travail indispensable est aujourd’hui entravé par des conditions d’exercice difficiles.

En France, la précarité énergétique touche plus de 12 millions de personnes, qui ont froid chez elles ou qui dépensent trop d’argent pour se chauffer, avec de graves conséquences sur leur santé physique, mentale et financière. Au-delà d’agir sur le budget des ménages à travers des aides à la quittance, pour lutter durablement contre la précarité énergétique la priorité est de rénover les 4,8 millions de passoires énergétiques malsaines, coûteuses et responsables d’une large part des émissions de gaz à effet de serre.

*Au total, 97 espaces conseil ont été testés dans 75 départements, soit environ 22 % des espaces

CONTACTS PRESSE

Solène DALBAN-PILON Chargée des relations médias
[email protected] • 06 23 25 93 79

Alice DEKKER Chargée des relations médias
[email protected] • 06 16 58 21 60